FANDOM


Mélodie Désirènes

Kleio m'énervait vraiment que j'avais envie de la tuer. Malgré le fair que Walt est Anubis, elle lui répondait toujours de manière exaspérante. De son côté, l'hôte du dieu des morts restait calme. Je le dévisagea, de façon étonné, et me demanda comment il pouvait garder son calme. Après une longue minute de silence, il déclara enfin :   

- Je ne pense pas que ça soit cool d'être enroulé dans des bandelettes...   

- Non, ce n'est pas cool du tout ! lâcha Bella. On peut s'étouffer et mourir dans d'atroces souffrances !   

- Et alors... renchérit Carter.   

- Si ça continue, dit Sadie, on ne verra plus que leur cadavre momifiés.   

Walt fit un geste avec sa main et les bandelettes arrivèrent jusqu'à nos épaules.   

- Non, jamais je ne serai momifier ! Ça suffit !   

J'aurais du me taire, car les bandelettes s'allongèrent au niveau de nos clavicules.   

- Bordel ! On s'est calmé, Walt, ok ? protesta Kleio.   

Walt jeta un coup d'œil aux deux Kane, puis continua à nous regarder indifféremment.  

- Bon, je vois que personne m'écoute ! ai-je hurlé. Laissez-moi faire !   

- Non, dit Tyffany, ne fais...   

- Eau !   

Malheureusement, Sadie leva sa main et l'eau disparut. Kleio essaya de bouger ses jambes et me donna un gros coup de pied dans le dos.  

- Aï !!! ai-je crié   

- Tu le méritais, sale chiante !   

- Vous avez vu, les mecs, dit Sadie. Elles ne se sont toujours pas calmées. Alors, on fait quoi ?   

- Qu'est-ce que ça peut faire de savoir qu'on se batte ?   

- J'avoue ! fit Tyffany.   

- Vous n'avez pas le droit de décider à notre place ! grommela Bella.    

- Pour une fois, elles ont toutes raisons ! Quand je vais rentrer chez moi, bon sang ? ordonna Kleio.  

Sadie haussa les épaules, puis elle marmonna :   

- Vous êtes exaspérantes... marmonna Sadie.   

Kleio hurla de rage, mais elle remettait toujours son petit grain de sel. Elle a de la chance que je suis attachée.   

- Vous vous prenez pour qui pour bâillonner les gens ? Non, mais franchement ! C'est pas parce que tu es le dieu protecteur des cadavres moisis des morts que tu vas te débarrasser de moi ! Ok ?! cracha-t-elle. Sale... Ah !!!   

Les bandelettes la serrèrent plus fort. De toute façon, c'était bien fait pour elle.   

- Calmez-vous, les filles, dit Tyffany. On va perdre du temps.   

- Elle a raison... renchérit Bella.   

Pendant ce temps, je bouillonnais de rage car j'avais une grande envie de créer un tsunami colossal.  

- J'en ai marre ! ai-je crié pour que tout le voisinage m'entendait.  

- Je m'en fou du temps ! Ce que je veux, c'est juste rentrer chez moi pour retrouver ma mère ! Pigé ?! continua Kleio du même ton que ma voix.  

- Le seul endroit où vous êtes en sécurité, c'est ici.  

- Tu parles ! Nous, on vous fait pas confiance ! ai-je crié de tout mes forces 

Je sentais le désespoir en moi. Je me rappela de ma tante, la femme qui avait gâché ma vie. Aussitôt, je chassa ce souvenir de ma tête, comme si j'avais besoin de ça. Tyffany se tourna vers Kleio et la regarda fixement, mais ne fis aucun commentaire. Bella regardait par terre, son regard fixait le vide. Je l'avais jamais vu comme ça, car quand on la regardait, elle nous redonnait du courage. Son sourire s'était évanoui dite envolé. Cela la rendu triste mais ceci m'a aussi donné la force de parler.  

- Je préfère mille fois mieux vivre dans la rue que rentrer dans cette baraque pourrie ! ai-je continué. Plutôt mourir que de rester ici ! 

De son coté, Kleio essayait désespérément de se débarrasser de ses bandelettes. Elle est vraiment courageuse mais trop téméraire. Je la comprends, ces jeunes adolescents sont des inconnus pour nous. 

- J'en peux plus ! ai-je dit. Si vous croyez qu'on va venir avec vous, et bien vous vous trompez. Vous pouvez toujours mettre le doigt dans l'œil, vous avez compris ?! 

Tyffany se tourna vers Carter et déclara :  

- Pourquoi on devrait venir avec vous ? On ne vous connaît même pas et vous, vous essayez de nous dire que ce manoir est notre chez soi. Je ne comprends rien à ce que vous nous racontez. Pourquoi ? 

- Tout simplement parce que vous êtes en danger. C'est le seul endroit où vous serez en sécurité, a répondu Carter.  

J'ai gémi. Fille de Poséidon, je n'étais même pas fichu de me défendre !!! La honte... 

- Danger ?! ai-je dit en riant. Notre danger, c'est vous ! Vous nous transformez en momie et vous dîtes qu'on est chez nous, bravo l'accueil nulle ! Sadie serra les dents et commença à perdre patience. 

- Vous, vous êtes jamais demandé qui est votre parent mortel !!! cria Sadie d'un ton d'impatience. 

Notre parent mortel... Ma mère... Un souvenir enfoui se réveilla en moi. Ma tante avait murmuré quelque chose à son sujet mais à l'époque, je n'avais rien compris mais maintenant...Kleio secoua la tête et Tyffany resta sans voix. Tandis que Belle, elle arrêta de regarder dans le vide. 

- Tu crois qu'on ne le sait pas ?! dit Kleio. Je ne sais rien de mon père à part que c'est un dieu. Je ne l'ai jamais rencontré et je ne le rencontrerai jamais ! Ma mère est une....  

Elle interrompit sa phrase pour sangloter. La pauvre, je pouvais la comprendre.  

- Je ne sais pas... continua-t-elle. Je ne connais rien de ma mère ni de mon père...  

Elle regarda en direction de Sadie qui baissa les yeux.  

- Ça me tue de na pas avoir de réponse ! gémit-elle. Ma mère ne m'a jamais dit qui on est. Mon père, lui, il n'est pas mieux. Il m'a carrément abandonné et...  

Elle ne continua pas sa phrase, les souvenirs étaient trop douloureuse. Je me suis promis de ne plus y penser à ses souvenirs qui m'ont longtemps fait souffrir. 

- Tais-toi ! ai-je crié à Sadie. Ma mère est MORTE ! VOUS ENTENDEZ ?! MORTE !!!  

- Ma mère a maudit mon père, dit Tyffany d'un ton glacial qui est resté un long moment en silence. Et...

Elle interrompit elle aussi sa phrase. J'entendis Bella murmurer si bas que j'ai pensé que j'étais la seule à l'entendre.  

- Ma mère... Elle est...  

C'était la goutte d'eau qui a fait débordé le vase, j'ai pleuré. Parler de ma mère, c'était trop douloureux mais voir ma sœur dans un tel état, je n'ai pas pu me retenir. Kleio été au bord des larmes. Parler de son père, ça lui faisait mal. Elle nous a dit que depuis petite, elle ne savait rien de son père et que c'est dès qu'ils ont déménagé que sa mère lui a tout raconté. Bella pleurait toujours. Carter et Walt la regardaient d'un air désespéré. Tyffany gardait un silence glacial et son regard était sombre. Elle nous a parlé que sa propre mère a maudit son père, mais j'ai l'impression toujours qu'elle nous cache encore quelque chose. Une blessure, qui s'était longtemps fermer en moi, c'est ouverte. Je pensais à ma tante qui me traitait comme si j'étais un monstre — son fléau, si je disais ce qu'elle avait dit. Je continua à pleurer, je ne pouvais pas m'arrêter. Kleio avait arrêter toute résistante, elle ne se débattit plus, Tyffany et Bella aussi. Les bandelettes nous lâchèrent et je me précipita pour tuer ces gars-là. Kleio n'était plus d'humeur joyeuse, elle n'allait pas m'aider. Je les aurai tuer si Bella ne m'avait pas attraper. 

- Lâche-moi !!! ai-je hurlé de toutes mes forces à tel point que je ne sentais plus mes muscles. Ils méritent de mourir, après tout ce qu'ils nous ont fait !!!

Quand je regarda Bella, ses yeux sont devenus plus clairs. Je crois qu'elle s'est calmer mais je sens toujours en elle une certaine tristesse. 

- Arrête de te débattre, s'il te plaît. Ils nous veulent aucun mal, je viens de tout comprendre, maintenant. Nous sommes des leurs... 

- C'est moi qui ne comprends pas pourquoi tu es de leur côté ! 

Kleio et Tyffany sont enfin , avec tous leurs efforts, venues nous voir. 

- Qu'est-ce que tu veux dire, Bella ? demanda calmement Kleio ce ne qui la ressemblait pas du tout. Elle n'avait plus son sourire qui me tapait sur les nerfs. Pour toute réponse, elle regarda Carter, Sadie et Walt qui regardait la scène. 

- Notre parent divin est un dieu et notre parent mortel est un magicien de la Maison de la Vie. Nous sommes des leurs.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard