FANDOM


Symbole.png

Kleio Sander

2. Vive la momification !

-C'est ça, le monstrueux gnome ? demanda Mélodie.

-Apparemment, on n'a pas la même définition du mot, dit Tyffany.

-Franchement, on a vraiment besoin d'un dictionnaire, là. Alors, si quelqu'un en a un, qu'il le dise maintenant !

-Mais Bastet, c'est bizarre que... dit Bella s'en fichant carrément de la question de sa sœur.

Malheureusement, la femme-félin avait disparu. Bella le remarqua et regarda, gênée, dans notre direction.

-Bah... elle est où ? demanda Tyffany. Elle nous laisse près de ce manoir pour des raisons inconnues. Puis après, elle décampe et nous abandonne. Mais franchement, elle se prend pour qui ?!

-Très bonne question, ai-je dis en me frottant le menton.

-Imagine que... que c'est une... une sériale killer ?! dit Mélodie en gigotant.

-Calme toi, il faut rester optimiste, lui répondit Bella en souriant.

À l'écart des filles, je m'avança vers elles pour mieux leur parler.

-Bon, on rentre ou on fait un pique-nique ? ai-je ironisé.

-Pique-nique ? Ouai, j'ai vraiment faim, moi ! s'exclama Tyffany en sautillant.

-Non, Tyffany, je rigolais, désolée.

-Dommage ! répondit ma demi-sœur en arrêtant de sautiller.

-Bon, moi, je rentre dans la baraque des gnomes, vous venez ? Ai-je proposé pour changer de sujet.

-En tout cas, je viens sœurette, répondit Tyffany. Allez, viens, Mélodie !

-Elle est bizarre, la baraque ! J'ai trop peur ! Donc je dis NON, point barre ! cria Mélodie.

-Oh, un peu de courage ! dit Tyffany en l'encourageant.

-Moi, j'adore l'aventure et le risque, ai-je déclaré.

-Vous êtes des folles, les filles, et non je ne viens pas !

-Oh, la pauvre Mélodie a peur ! dis-je pour la narguer.

-La ferme, Kléio ! cria-t-elle de toute ses forces.

-Kleio, c'est bon. Lâche-la un peu, dit Bella en se tournant vers sa sœur. Il y a bien une raison pour laquelle une déesse nous a amené ici. Tu ne crois pas ?

-Pour nous faire tuer ! répondit Mélodie.

-Bon, tu vas rentré dans cette baraque ! lui ai-je demandé.

Je l'ai attrapé par la main et la tira par le poignet. Mélodie n'arrêta pas de gigoter dans tous les sens, ce qui commença à m'agacer.

-Non, Kléio, lâche moi !

Bella tenta de m'écarter de sa sœur. Pour ne pas me laisser faire, je donna des coups à Bella. Tandis qu'à Tyffany, elle regarda la scène, blasée du comportement de notre comportement, puis craqua et cria :

-Arrêtez, putin ! Vous faites trop chier, toute les deux ! J'en peux plus de...

La porte du manoir s'ouvrit et un jeune homme sortit. Il avait l'air d'avoir dans les seize ans, à peu près. Avec la peau mâte, il avait les cheveux bruns bouclés avec des yeux marrons. S'il nous avait pas regardé avec une mine colérique, il aurait été le parfais beau-gosse. Il nous foudroya du regard, puis cria :

-Les filles ! Bon sang, les filles ?!

Le jeune garçon s'élança vers la bataille. Il aida Bella à nous séparer, moi et Mélodie, au milieu de la lutte, tout en évitant les coups et récria :

-Les filles ?! STOP !!!

Rien à faire, le garçon perdait totalement son temps. Tout en me fichant de lui, je balança des insulte à Mélodie. Voyant que Bella n'arrivait pas à me maîtriser, Tyffany me poussa sur le jeune homme corps à corps.

-Putin, Tyffany ! ai-je dit, puis je détourna le regard vers le mec. Oh, salut. T'es qui ? ai-je demandé d'un ton hyper dragueur.

Le jeune homme, toujours coincé, répondit :

-Euh... Carter... Carter Kane... dit-il étouffé.


- Tu sais que t'as un beau nez... Euh beaux yeux, je veux dire. Hein ?

Carter se libéra de moi en vitesse.

-Je suis déjà pris, désolé ! s'est-il empressé de dire.

-C'est pas grave. De toute façon, je ne suis jalouse, ai-je répondu, vexée.

-D'accord... dit-il enfin. Bon, je me présente : je suis Carter Kane et je suis celui qui dirige cet endroit.

-Ok, Carter. Franchement, il faut que tu te décoinces un peu ! C'est bon je ne vais te manger, ai-je plaisanté.

-Je ne suis pas coincé !

-T'énerve pas ! T'es... T'es cheulou !

-Je ne suis pas cheulou !

-Ha bon ?! T'es pas cheulou ? Pas comme la fille-félin qui a disparu ?

Carter fit la grimace. Bella aida Mélodie à se relever et s'adressa à Carter :

- C'est quoi cette endroit ? demanda-t-elle.

- T'es cheulou ! ai-je insisté, sans me soucier de la question de Bella qui me semblait intéressante.

- Pour répondre à ta question, c'est le Nome de Brooklyn ! Tandis qu'à toi, et bien non ! Je ne suis pas cheulou ! On dirait Sadie...

Mélodie, après avoir retrouvé ses esprits, se releva. Elle recoiffa ses cheveux en bataille et enleva la poussière sur son pantalon. Elle sourit à sa sœur mais me lança un regard noir.

-Tais-toi, Kléio !

-Toi ! grommela Tyffany d'un regard méfiant (elle désignait Carter), d'abord t'es qui ? Et puis, que fais-tu là ?

-Vous ne m'écoutez pas, ou quoi !? Je suis Carter Kane et je suis celui qui dirige cette endroit. Bon sang, ça fait la troisième que je répète la même chose ! C'est énervant !

-T'es pas un peu jeune pour diriger cet endroit ? ai-je demandé, sans me soucier de son râlement.

Carter a choisi, lui aussi, d'ignorer ma question, qui, pour moi, devait être une remarque très intéressante, et déclara :

-Vous n'êtes pas les seules à venir, ces derniers temps. Mais bref, suivez moi !

-NON ! protesta Mélodie.

Bella posa une main réconfortante sur elle, pour la calmer. Techniquement, elles ont à peu près le même âge, mais font toujours ce truc qui sert à rien.

-Fais pas ta chochotte, Mélodie. ai-je dit d'une voix agacée par son comportement.

Elle me fusilla de nouveau d'un regard noir.

-Chochotte ? Moi ?

-Je pense que Carter n'est pas méchant. Aussi, il a bien dit que qu'on se trouve dans un Nome, et pas un gnome.

-Tais-toi, la fille d'Arès. Je ne rentre pas dans ce gnome et en plus, t'es pas mère. Donc tu ne me dis pas ce que j'ai à faire !


-La ferme ! Tu viens avec nous, point barre, ok ?! Putin, comme si c'était toi la...

Sans pouvoir terminer ma phrase, une immense vague s’abattit sur moi. Lorsque je rouvris les yeux, j'étais indemne et justement trempée de la tête jusqu'aux pieds.  J'ai recraché l'eau, qui avait mauvaise goût et qui était très sale, et j'ai poussé de gros jurons.  

-Tu l'as fais exprès ! ai-je crié de toutes mes forces.


-Kleio, arrête, s'il te plaît !

J'ai reconnu la voix de Bella. D'ailleurs, celle-ci défend constamment sa sœur et ça me saoule. Peu importe, ça ne m'a pas convaincu d'arrêter. Je me suis jetée sur Mélodie et je l'ai plaqué sur le sol. Bella poussa un cri et alerta Tyffany qui était en train de se disputer avec Carter. Tyffany se précipita vers moi et tenta de m'arracher des bras de Mélodie. Plus forte qu'elle dans ce jeu, je l'ai envoyé balader en lui donnant un gros coup. Bella et Carter ont accouru en vitesse pour aller la voir. Pendant que je me battais contre Mélodie, les trois autres étaient en train de discuter.

-Elles sont toujours comme ça ? demanda Carter en aidant Tyffany à se relever.


-Oh non ! Des fois, c'est plus terribles que ça ! répondit Bella.


-En tout cas, ça se termine toujours par une catastrophe, dit Tyffany, encore sonnée. J'essaye à tout prix de les calmer mais...

Une explosion d'eau et de roche les interrompit.

-Mon dieu, il faut les arrêter ! cria Carter.


-Non, tu crois ? ironisa Tiffany.

Pendant ce temps, notre bataille faisait rage. J'évita tout les coups de vagues que m'envoya Mélodie. Mais à chaque fois, lorsque j'essaya de l'attaquer, des vagues apparurent de plus belles et la protégea. Mélodie est très forte pour la défense, ses attaques sont plutôt lentes mais redoutables. Tandis que moi, je suis plutôt rapide et mes attaques sont très précises, mais peuvent être terrible à certains moments.

-C'est trop faciles d'esquiver ! ai-je crié, essoufflée. C'est trop long !

Mélodie sourit.

-Tu crois ?!

Elle leva le bras vers le ciel et lança un sortilège de magie très puissant :

-Ha-wi !

-Non, pas ça ! ai-je demandé, mais en vain.

Au loin, on pouvait voir Bella qui s'apprêta à nous voir pour intervenir, mais Carter, plus rapide qu'elle, arriva et arrêta Mélodie qui s'apprêta à lancer le sort vers moi.

-Grrrrr, je vais te tué ! criais-je de toutes mes forces.

J'allais foncer sur Mélodie, mais Tyffany m'a retenu.

-Tyffany, lâche-moi ! Qu'est-ce que tu fais ?!

Avant que Tyffany n'est pu me répondre, Carter parla avant elle. - Arrêtez de vous battre, ça ne sert à rien. On vous fera aucun mal, promis.

- C'est elle qui a commencé à jouer sa chochotte ! ai-je dit. C'est pas ma faute si elle est une peureuse, une maudite petite peureuse !

- Quoi ?! répliqua Mélodie. C'est elle qui a commencé !

- Je vous ai dit arrêter, reprit-il d'un ton sérieux.

Le ton de sa voix résonnait comme celles des chefs qui donnaient les ordres. On dirait que Carter était habitué à faire ça. Seulement voilà, moi et Mélodie, on a horreur de se faire marcher sur les pieds.

-Non, tu regretteras de me parler si méchamment. ai-je dit en serrant mes dents.

Je débattais de plus belle, et Tyffany, fatiguée, n'allait pas me retenir plus longtemps si je continuais. Pour elle, je pense, c'est comme retenir un loup enragé. Mission impossible ! Heureusement, alors que j'allais enfin me libérer, Bella m'a retenu elle aussi.

-Du calme, le taureau. a-t-elle dit d'une douce petite voix.


-Qui tu traites de taureau ?! ai-je répliqué.

Bella ignora ma question et cela m'énerva. Je me suis donc rabattue sur les autres.

-Dégage, Carter ! Et toi, Mélodie, viens me défier si t'es pas une poule mouillée !


-Arrêtez, dit Carter Vous écoutez ce qu'on vous dit, ok ?!


-Non ! Et puis, lâchez-moi, Tyffanny et Bella ! ai-je repris.


-Calme-toi, je t'en prie. Ce n'est pas le moment. dit calmement Bella.

Comment Bella pouvait-elle restée calme après tout ce qui s'était passée ? Je continua malgré tout à me débattre et Tyffany me parla d'une voix tendue.

-Vous faites tout le temps ça, c'est énervant. Vous pouvez vous calmez, s'il vous plaît. Là, j'essaye désespérément de ne pas vous faire tuer !

Soudain, des bandelettes surgirent de la terre et s'enroulèrent autour de nous. Attachées solidement, on ne pouvait plus bouger.

-Qu'est-ce que c'est.... demanda Tyffany.

Comme à mon habitude, je l'ai interrompu et j'ai crié :

-À l'aide, détachez-moi !

Un garçon, accompagnée d'une jeune fille blonde, sortit du manoir. Visiblement, la fille était furieuse et nous cria.

-Hé, on se calme ! C'est quoi ce bordel ! On ne peut même pas faire tranquillement son cours sans qu'il y ait des explosions.

Il y a eu une grosse minute de silence. Carter expliqua la faucheuse situation aux deux ados, puis déclara :

-Sadie ! Walt ! Elles sont folle ! Surtout elle ! (Il était en train de pointer son doigt sur moi).


-Elle ? demanda Walt en pointant lui aussi son doigt vers moi.

Je m'énerva puis dit :

-C'est pas bien de pointer du doigt vers les gens ! Espèce de mal élever !

Les cordes se sont encore plus serrées les poignets sur mes poignées, et pas aux autres. Puis Walt se rapprocha de moi avec un visage d'un mec pas du tout content :

-Tu parle à qui, là ?!

-Ben voyons... au pape, tiens !


-Au pape ? Bon, écoute... euh... comment tu t’appelles ?

-Kléio.

-Écoute, Kléio, ton comportement ne va pas du tout le faire avec moi, donc tu vas me montrer un un peu plus de respect. dit-il calmement avec de l'autorité dans sa voix.

-Le respect ?! Désolée, connais pas ! dis-je d'un signe de rébellion.

Je sentis la corde serrée encore plus, ce qui me fit très mal. Du coin de l'œil, je voyais la dénommée Sadie en train de discuter avec Carter sous le regard déconcerté de Mélodie.

-Walt, arrête ça ! ai-je ordonné. Regarde mes mains ! Elles sont toutes bleues !

Puis Mélodie et Tiffany perdirent leur patience puis qu'elles m'ont dit toutes les deux en cœur :

-La ferme, Kléio !!!

De son côté, Bella resta silencieuse. On dirait qu'elle analysait la situation, comme à ses habitudes. À chaque fois, c'est elle qui élabore les stratégies pour qu'on s'échappe. Walt me regarda, puis dit :

-Elles ont raison, ferme-la, un p'tit peu non ?! Puis je te conseille de ne pas manquer de respect au dieu des morts.


-Tiens donc, le dieu des morts ?! ai-je crié. Ben alors, elle est où ta tête de chacal ?!


-Attend, Kleio, dit Bella qui a mis fin à son silence. Oui, je me rappelle. Anubis est le dieu des morts à la tête de chacal. Et je pense que Walt doit être son hôte.

Pendant qu'elle parlait, j'avais espéré qu'elle avait trouvé une solution pour partir illico et presto d'ici. Non, malheureusement, elle n'avait pas du tout trouvé de solution. Je lui ai lancé un regard qui signifiait : « Elle arrive quand, ta solution ? ». Lorsque Bella a parlé de la tête de chacal, Walt grimaça, Sadie éclata de rire et Carter grimaça pour ne pas sourire.

-J'aurai du mal à t'imaginer avec une tête de chacal, Walt, dit Sadie.

-Par pitié, pas ça ! supplia-t-il.

Sadie déposa un bisou sur sa joue. En les regardant, j'ai supposé qu'ils sortaient ensemble, ce qui m'a assez dégouté.

-Vous pouvez arrêter votre scène romantique ?! On n'est pas au cinéma, ok !? ai-je protesté. Tu es un dieu ou pas ?! Tête de Chacal, va !

Sadie me jeta un regard noir, qui me fit pas du tout peur, et Walt déposa sa main sur son épaule et déclara :

-Bella, tu as raison. Je suis bien Anubis et Walt Stone. Je suis son hôte.

-Hôte d'un hôtel ! grommela Mélodie. Et puis comment il connaît ton nom, ce gars ?

Mélodie jeta un regard inquiet à sa sœur.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard